Témoignage - Cap emploi Creuse, Michel Picandet

Le Jeudi 23 mai se tiendra à « ESTER Limoges Technopole » la 2ème édition du forum de l’alternance.

Cap emploi 23 vous propose un témoignage audio

Retranscription écrite :

Les occasions sont d’ailleurs nombreuses actuellement en Nouvelle Aquitaine de rencontrer les principaux acteurs de ce mode de formation et de recrutement, qui convient autant aux employeurs qu’aux demandeurs d’emploi.

Fervent défenseur de l’alternance, Michel Picandet est directeur d’un foyer d’accueil de l’APAJH23. Il a recruté Thierry PASCOT, que nous retrouverons demain :

« Depuis quelques années effectivement, je mets en place des contrats de professionnalisation pour des personnes qu’on connaît qui ont effectué des remplacements. Et quand on s’aperçoit que ces gens-là sont motivés et compétents, mais surtout motivés, (…) on leur permet d’accéder à une formation pour acquérir des compétences et un diplôme.

Nous ne les embauchons pas forcément à la suite du contrat de professionnalisation, mais au moins on développe leur employabilité pour qu’ils puissent, après, trouver un emploi.

En général, soit c’est des formations AES (Accompagnateur/trice Educatif/ve et Social) – c’est le niveau de base – et le niveau supérieur est ME (Moniteur Educateur).

Nous préparons l’entrée à l’école via un concours. Quand ils se sentent capables ils passent les deux concours (AES et ME). Quand ils sont reçus à l’un ou à l’autre, on les oriente vers l’une des deux filières. Quand ils sont reçus aux deux - ça a été le cas pour M. Pascot – c’est la personne qui choisit. Pour le coup, il a choisi la formation Moniteur Educateur.

Moi je recherche des gens qui ont envie de s’engager auprès des personnes que nous accueillons et qui soient susceptibles de travailler en équipe, c’est fondamental. Quand on sent que l’envie est là et qu’il y a du potentiel et des compétences qui ne demandent qu’à émerger, on leur permet de s’engager dans une formation diplômante ».


Les partenariats